Rina Sherman | Film & Vidéo
Home | Writing | Film&Vidéo | Photography | Multimédia | Ethnography | A propos | Contact | Links                                       Return | Retour

  
 • Phill Niblock, Minimalist Composer and Intermedia Artist
 HDV, 64 min, 2014
 VOICES, Meetings with Remarkable People
  Phill Niblock by Rina Sherman
Phill Niblock in conversation with Rina Sherman about his work as a composer and intermedia artist.
New York-based minimalist composer and multi-media musician and director of Experimental Intermedia, Phill Niblock is a pioneer of drone music, essentially creating music through the slow accumulation of sustained microtones obtained from reprocessing acoustic instruments. His music is mostly performed by himself in conjunction with the use of film and photography, often including screenings of his own films.
 
 •  Ruy Duarte de Carvalho, une vie en Angola
 HDV, 84 min, 2009-2014, Production : ACA LTFA, Distribution : Label K
VOICES, Rencontres avec des personnes remarquables
  Ruy Duarte de Carvalho by Rina Sherman
Ruy Duarte de Carvalho en conversation avec Rina Sherman sur sa vie auprès du peuple Ovakuvale de Namibe en Angola, sa poésie, l'écriture et sa vision de l'Angola indépendant. Né au Portugal en 1941, Ruy Duarte de Carvalho a obtenu la nationalité angolaise en 1975. Il était membre fondateur de l’Union des Écrivains angolais (UEA), et Prix national de littérature en 1989. Il est ethnographe diplômé de l’École des Hautes Études en Sciences Sociales à Paris. Il a fait des études de cinéma à Londres, et il a réalisé plusieurs films documentaires sur les populations du sud d’Angola.
 
 • Henri Froment-Meurice, une vie de diplomate
 HDV, 85 min, 2014, Production : ACA LTFA Distribution : Label K
 VOICES, Rencontres avec des personnes remarquables
  Henri Froment-Meurice by Rina Sherman
Henri Froment-Meurice en conversation avec Rina Sherman autour de sa vie de diplomate.

A la suite de l’intervention d’Henri Froment-Meurice, Ambassadeur de France et ancien directeur Asie-Océanie au Quai d’Orsay,  lors de la Journée de rencontres et de réflexions « 1968-1973, les négociations de Paix, du Vietnam au Monde », qui a eu lieu le 22 mars 2013, à Choisy-le-Roi, pour commémorer le 40ème anniveraire des Accords de Paris pour la Paix au Vietnam, nous avons souhaité l’entendre évoquer davantage ses années d’expérience en Asie et sa vie de diplomate.

 
 • Alain Gheerbrant, le langage dénudé
 HDV, 64 min, 2014, Production: ACA LTFA Distribution: Label K
 VOICES, Rencontres avec des personnes remarquables
  Alain Gheerbrant by Rina Sherman
Alain Gheerbrant en conversation avec Rina Sherman autour de son langage poétique. Alain Gheerbrant, explorateur, il a dirigé en 1949-1950 l'expédition Orénoque-Amazone; éditeur, il a publié, chez K éditeur qu'il a fondé après la guerre, Artaud, Bataille, Arp. Benjamin Péret et quelques autres ; homme de plume, mais il fut aussi ethnologue et cinéaste, et auteur de L'expédition Orénoque Amazon, 1948 - 1950 et Des hommes qu'on appelle sauvages.
 
 • Anses de Paimpol et de Saint-Malo | Bays of Paimpol and Saint-Malo
 HDV, 9 Min, 2013-2014, Production: ACA LTFA Distribution: Label K
 Cities & Elsewhere | Villes & Ailleurs Tableaux Mouvants
  Paimpol by Rina Sherman
Lors de la dérive d'une journée sans vent, Rina Sherman dessine un paysage à peine en mouvement de l'anse de Paimpol, qui nous rappelle le décor du film Farinelli, et, lorsque le jour tombant rencontre le silence de la nuit venant, couleurs et ambiance retrouvent le rose flamant sur l'anse de Saint-Malo.
Sailing on a windstill day, Rina Sherman draws a barely moving landscape of the bay of Paimpol that reminds us of the decor of the film Farinelli, and, as the end of day meets with the stillness of the coming night, color and mood shift to flamingo pinks over Saint-Malo bay.
Les accords de Paris, quarante ans plus tard
 HDV, 74 min, 2014, Production : ACA LTFA Distribution : Label K

 Témoins de notre temps | Witnesses of Our Times
  Accords de Paris
Le 27 Janvier 1973, L’Accord sur la cessation de la guerre et du rétablissement de la paix au Vietnam a été signé, mettant fin à la participation militaire directe des États Unis dans la guerre du Vietnam.

En commémorant, quarante ans plus tard, les cinq années de négociations, vient à l'esprit l'image d'une petite femme en robe traditionnelle vietnamien entourée d’hommes en costume. C’est Nguyễn thị Bình, connue comme « Madame Bình ».


Les Accords Paris quarante ans plus tard - Bande Annonce
 
Tchitundu-Hulu, Rock Art | Tchitundu-Hulu, art rupestre
DV, 33 min, 2014 ACA LTFA Distribution: Label K
Art in Africa | Art en Afrique
  Tchitundu-Hulu by Rina Sherman
A film about the paintings and engravings at two of the four rock art sites of Tchitundu-Hulu: Tchitundo-Hulo Mulume or man, and Tchitundo-Hulo Mucai or woman. The complex is located in the Moçâmedes desert, the furthermost northern extension of the Namib Desert. The two sites stand about a kilometer apart, the former, set on an inselberg, has multiple rock carvings, with an overhang or shelter with drawings on its roof and the latter is composed of a smaller shelter with two cavities.
Un film sur les peintures et gravures de deux des quatre sites d'art rupestres de Tchitundu-Hulu : Tchitundu-Hulo Mulume ou homme, et Tchitundo-Hulo Mucai ou femme. Le complexe est situé dans le désert de Moçâmèdes, la partie la plus éloignée du nord du désert de Namib. Les deux sites sont environ un kilomètre l’un de l’autre, le premier est situé sur un inselberg et présente de nombreux gravures rupestres, avec un abri avec des dessins sur le toit, et le dernier est composé d'un abri plus petit avec deux cavités.
Déjeuner chez Michou
HDV, Production: ACA LTFA Distribution: Label K
  Déjeuner chez Michou by Rina Sherman
Tous les mois, Michou accueille gracieusement ses amis du troisième âge pour un déjeuner-spectacle dans son cabaret, Michou's Folies, haut lieu de la nuit parisienne avec son célèbre show de transformistes, situé rue des Martyrs à Montmartre.

 
François Roustang, il se fait tard
HDV, 72 min, 2013, Production: ACA LTFA Distribution : Label K
VOICES, Rencontres avec des personnes remarquables
  François Roustang by Rina Sherman
Le philosophe et hypnothérapeute François Roustang en conversation avec Rina Sherman sur la transe et la thérapie par l’hypnose, telles que pratiquées, d’une part en Occident, et, d’autre part, en Afrique, au pays Ovahimba, où l’ethnologue, Rina Sherman a effectué un séjour de sept années. Ancien jésuite, François Roustang a été psychanalyste au sein de l’école freudienne de Paris fondée par Lacan, avant de rompre avec cette discipline et de développer des travaux sur l'hypnose. Son dernier ouvrage s’intitule Le Secret de Socrate pour changer la vie (Odile Jacob, 2010).
4,0 sur 5 étoiles A voir et à revoir
Claude Camilli, hypnotherapeutele, 22 avril 2014

La pensée et sa prolongation est selon François Roustang le symptôme de notre peur d’accepter la vie telle qu’elle est. La thérapie devrait déboucher sur une aisance vis-à-vis du silence. Cet attachement à la pensée serait notre attachement aux problèmes pour nous mobiliser à penser à une solution, notre rôle héroïque, un après…. Selon l’auteur notre vie sans problème devenant alors comme un roman de « bibliothèque rose » nous allons choisir en conscience nos problèmes pour casser la monotonie de la vie et non plus les sunir. C’est très intéressant car l’intervieweuse a un background chamanique et non pas médical ou psychologique et ça pousse François Roustang à parler de l’essentiel ce qu’il appelle par ailleurs la mystique laïque. Très agréable. A regarder plusieurs fois car nous entendons ce que nous sommes prêt à entendre.
Maïa Wodzislawska Paulin, une vie de rencontres
HDV, 71 min, 2013, Production: ACA LTFA Distribution: Label K
VOICES, Rencontres avec des personnes remarquables
  Maïa Paulin by Rina Sherman
Maïa Wodzislawska Paulin en conversation avec Rina Sherman, évoque son enfance et la mort de son père à Auschwitz, puis, des rencontres marquantes de sa vie; celle avec le designer Pierre Paulin qu’elle a accompagné dans des étapes importants de sa vie, dont l’introduction du contemporain à l’Elysée pour le Président Pompidou et, plus tard, le mobilier « bleu-France » pour le Président Mitterrand. Conseillère du commerce extérieur et pionnière de la Francophonie, elle retrace son parcours hors normes avec légèreté et naturel.
 
J. P. Donleavy, I Write About People I Like
HDV, 65 min, 2013, Production: ACA LTFA Distribution: Label K
VOICES, Meetings with Remarkable People
  Donleavy by Rina Sherman
J. P. Donleavy in conversation with Rina Sherman about his life as a writer, and a playwright in London. The Author talks about the roads that lead to critical acclaim for his innovative first novel, The Ginger Man. He comments on some of the important characters in his work and reads original notes from the manuscript of The Unexpurgated Code.
 
Bernard du Boucheron, mes livres sont des lieux
HDV, 99 min, 2012, Production : ACA LTFA Distribution : Label K
VOICES, Rencontres avec des personnes remarquables
  Bernard du Boucheron by Rina Sherman
Bernard du Boucheron en conversation avec Philippe Gény sur la littérature et sa manière d'être écrivain. Né en 1928, Bernard du Boucheron, énarque de formation, a occupé d'importantes fonctions dans l'industrie aéronautique, avant de publier à  76 ans le très remarqué Court serpent (Grand prix de l'Académie Française), suivi de Coup-de-fouet, Chien des os, Vue Mer, Salaam la France, et Mauvais signe, son dernier roman publié en 2012.
 
Claude Lévy-Soussan, tout le monde a une chance
HDV, 56 min, 2012, Production : ACA LTFA Distribution : Label K
VOICES, Rencontres avec des personnes remarquables
  Claude Lévy-Soussan by Rina Sherman
Claude Lévy-Soussan en conversation avec Rina Sherman évoque son enfance au Maroc, l'histoire de sa famille en Egypte, son arrivée en France et son parcours dans le design et le mobilier international. Diplômée de HEC « jeunes filles », Claude Lévy-Soussan a été DG du groupe Mobilier International, elle a participé à  la création de l'association VIA, a été PDG de Castelli France SA et de la galerie Agora, avant de fonder la bourse Agora pour jeunes designers. Au fil de la conversation, un esprit de découverte et une énergie déployée à  mettre en valeur la création se dessinent alors qu'elle parle de valeurs comme le courage, la lucidité et l'amour.
 
Albert Sasson, un itinéraire singulier
HDV, 90 min, 2012, Production : ACA LTFA Distribution : Label K
VOICES, Rencontres avec des personnes remarquables
 
Albert Sasson, Professeur en sciences biologiques et membre de l'Académie Hassan II des Sciences Techniques, en conversation avec Rina Sherman. Albert Sasson évoque, par la petite et la grande histoire, son enfance et sa vie au Maroc, sa carrière en France, la longue allégeance entre la famille royale du Maroc et sa famille, dont plusieurs membres ont été successivement tailleur du Roi. Il évoque aussi sa double identité juive et marocaine, la seconde guerre mondiale et le conflit israélo-palestinien.
 
  Michel Brault by Rina Sherman
La Promenade de la Vache enragée ou Vachalcade est un cortège carnavalesque de Montmartre organisé en 1896 et 1897 par les artistes et les montmartrois en réponse aux grands cortèges du Bœuf Gras qui défilent ces années-là. La tradition a été reprise, il y a quelques années et pour l'édition 2013, nous a fait honneur de sa présence, Mlle Callas, accompagnée de sa secrétaire, alias Michou, pour la tournée de Montmartre.
 
Michel Brault, le cinéma c'est ce qu'on veut en faire | Michel Brault, the Cinema is What You Want it to Be
HDV, 85 min, 2013, Production: ACA LTFA Distribution: Label K
VOICES, Rencontres avec des personnes remarquables
  Michel Brault by Rina Sherman
Michel Brault, chef de file du cinéma québécois depuis les années 50, auteur des Raquetteurs, de La Lutte ou encore de Pour la suite du monde, pionnier du cinéma direct, parle avec Rina Sherman de sa vie de cinéaste, de directeur de la photographie et de photographe. Michel Brault évoque sa contribution technique majeure, qui a libéré le cinéma des contraintes techniques pour mieux révéler la vie et bien entendu de son travail sur la caméra KMT Coutant-Mathot Eclair avec Jean Rouch et à  la caméra pour Chronique d'un été de Jean Rouch et d'Edgar Morin.
Michel Brault, leading figure of the cinema in Quebec since the 1950s, author of Les raquetteurs, La lutte and Pour la suite du monde, a pioneer of direct cinema, in conversation with Rina Sherman on his work as a filmmaker, a cinematographer and a photographer, and also his major technical contribution, which freed the cinema from its technical constraints in order to reveal life more closely and of course his work on the KMT Coutant-Mathot Éclair camera and as cinematographer of Chronicle of a Summer by Jean Rouch and Edgar Morin.
In the Outskirts of Venice | Dans les faubourgs de Venise | Alla periferia di Venezia
HDV, 10 mn, 2013, Production: ACA LTFA Distribution: Label K
Cities & Elsewhere | Villes & Ailleurs - Tableaux Mouvants
  Venice Rina Sherman
Video photo urban poem of the outskirts of Venice

On a walk through the outskirts of Venice, Rina Sherman stops here and there in the insolate corners of the floating city and its islands, where the movement of time stopped seems to be eternal.
Vidéo photo poème urbain des faubourgs de Venise

Lors d'une promenade dans les faubourgs de Venise, Rina Sherman s'arrête ici et là dans des coins insolites de la ville flottante et de ses iles, là où le mouvement du temps arrêté semble être éternel.
Rhoda Scott, Music is Like Breathing
HDV, 1h18, 2012, Production: ACA LTFA Distribution: Label K
VOICES, Meetings With Remarkable People
  Rhoda Scott by Rina Sherman
Virtuoso Jazz Organist Rhoda Scott talks ot Rina Sherman about her life, her music and her career as an organist, from her childhood as a pastor's daughter in the USA, learning to play organ in churches to the Saint-Germain jazz clubs and the Olympia of Paris.
A most inspiring musician and woman.
 
Essuyer les larmes | Wiping the Tears
DV, 75 min, 2012, Production: ACA LTFA Distribution: Label K
Les années Ovahimba | The Ovahimba Years
  Rina Sherman
Essuyer les larmes nous transporte au sein de la communauté Ovahimba d'Etanga, un petit village situé au nord-ouest de la Namibie.
Il nous plonge au cœur d'une passion entre une femme, son mari et son ami, et du procès qui les opposent, dont les conséquences risquent d'être dramatiques tant pour eux que pour leurs familles respectives et leur communauté.

En avant première :
Le 19 novembre 2011 au Musée du quai Branly
Wiping the Tears takes us to the heart of the Ovahimba community of Etanga, a small village in the north-west of Namibia. It immerses us in the passion between a woman, her husband and her friend, and the court case that ensues, the consequences of which are dramatic for them, their families and their community.
Jean Tabet, une lueur d'espoir
HDV, 90 min, 2011, Production : ACA LTFA Distribution : Label K
VOICES, Rencontres avec des personnes remarquables
  Jean Tabet
Jean Tabet, bibliothécaire, militant anticolonialiste et antifasciste. Jean Tabet évoqué de sa vie, son parcours, ses rencontres avec Henri Curiel, Mehdi Ben Barka...
Un homme hors du commun.
 
Zelda Kaplan, A Need for Renewal
DV, 37 min, 2011, Production: ACA LTFA Distribution: Label K
VOICES, Meetings with Remarkable people
  RinaSherman
New York personality Zelda Kaplan talks to Rina Sherman about her Human Rights work in Africa, abuse against women and New York night life.
 
Akayzwe & Urugangazi - Dance & Percussions from Burundi and Rwanda
HDV, 52 min, 2011, Production : ACA LTFA & L'association St-Jean du Grais - Carrefour des Cultures. Distribution : Label K
  rinasherman
Sur la prairie de Saint Jean du Grais, un vieux prieuré du XIIème siècle, perdu dans la campagne tourangelle, AKAYAZWE, les Percussionnistes du Burundi se donnent à  fond en chantant et en battant sur d'énormes tambours en bois.
Ils sont suivis d'URUGANGAZI, les Danseurs, chanteurs & percussionnistes du Rwanda. Danses d'hommes, de femmes, de guerriers, chanteurs et percussionnistes se succèdent, laissant leurs ombres jaillir sur des murs bientà´t millénaires.
On the prairie of Saint Jean du Grais, an old priory of the twelfth century, lost in the Touraine countryside, AKAYAZWE, the Drummers of Burundi give their all, singing and beating on huge wooden drums.
They are followed by URUGANGAZI, dancers, singers and drummers of Rwanda.
Dances of men, women, warriors, singers and drummers follow each other, leaving their shadows to burst on the walls soon to be millennary.
Andres Serrano, I take Pictures
DV, 47 min, 2007-210, Production: ACA LTFA Distribution: Label K
VOICES, Meetings with Remarkable people
  Andres Serrano
In a conversation with Rina Sherman, photographer Andres Serrano talks about his work as an artist, and as a collector of Christian art. He evokes the effect that his landmark work "Piss Christ" 1989, had on his career and the contemporary art community of funders, art centers and artists at large.

 
Paris de mes exils | Paris of My Exiles
DV, 48 min, 2009, Distribution : Label K
Urban Films
  paris
Après sept années de vécue avec des Ovahimba en Namibie et Angola, Rina Sherman est de retour à Paris, ville où elle s’est exilée en 1984 d’Afrique du Sud. Ce retour coïncide avec la mort de trois grands amis : Jean Rouch - cinéaste, mentor et copain, Didier Contant – grand reporter et âme sœur, le chef d’Etanga, patriarche de sa famille Omuhimba, père de sa vie.

Rina Sherman porte à l’écran un poème urbain sur la vie en ville au travers une réflexion sur les droits de l’homme, la liberté d’expression face à l’impunité, le cinéma et ses retrouvailles avec la « vie-ville » après une rencontre intense et riche avec une famille africaine aux valeurs et éthique intactes.
Following seven years of life with the Ovahimba in Namibia and Angola, Rina Sherman returns to Paris, city in which she took up exile from South Africa in 1984. Her return coincides with the death of three close friends: Jean Rouch – filmmaker, mentor and pal, Didier Contant – grand reporter and âme sœur, the Headman of Etanga – patriach of her Omuhimba family and father of her life.
Rina Sherman brings to the screen an urban poem about urban life through a her thoughts on human rights, freedom of expression, the cinema and her return to city life, following and intense and rich encounter with an African family whose values and ethics are intact.


Current Anthropology: An Exercise in Reflexivity
(Sherman's Paris of My Exiles)
Keep the Dance Alive | Que la danse continue
DV, 75 min - 2007 / 52 min - 2008. Production: ACA LTFA Distribution: DER
Les années Ovahimba | The Ovahimba Years
  danse
A film about the music dance and spirit possession practices of the Ojtiherero language-speaking groups of north-western Namibia and south-western Angola. They are the Ovahimba, Ovadhimba, Ovahakaona, Ovakuvale, Ovatjimba... They are different but share a common culture and belief systems. The film explores the various ways in which music and dance transcend their everyday lives from infancy to death.

American Anthropologist

Visual Anthropology Film Reviews
Keep the Dance Alive, Scott Edmondson
Un film sur des pratiques de musique, de danse et de transe de possession des groupes de langue Otjiherero du nord-ouest namibien et du sud-ouest angolais. Ils sont Ovahimba, Ovadhimba, Ovahakaona, Ovagambwe, Ovakuvale, Ovatua. Ils partagent tous une même culture et un même système de pensée. Le film explore les différentes façons dont la musique et la danse transcendent leur vie quotidienne de la petite enfance jusqu'à  la mort.
When Visitors Come | Quand les invites arrivent
DV, 30 min, 2006, Production : ACA LTFA Distribution: DER
Les années Ovahimba | The Ovahimba Years
  visitors
The film is about the relationship between Rina Sherman, filmmaker and ethnographer and an Omuhimba family with whom she lived for seven years, filming and photographing aspects of their everyday and ritual lives. Halfway through her tenure in the field, Rina Sherman presented a multimedia exhibition, entitled The Ovahimba Years: Work in Progress in Windhoek, Namibia. A group of young people from the community of Etanga participated in the exhibition.

Reviewed in:
Anthropology Review Database
 
Le film porte sur la relation entre Rina Sherman, cinéaste et ethnographe et une famille Omuhimba avec qui elle vécu pendant sept années, en filmant et photographiant aspects de leur vie quotidienne et rituelle. A mi-chemin de son séjour de terrain, Rina Sherman a présenté une exposition multimédia intitulée Les années Ovahimba : Travaux en cours, à  Windhoek en Namibie. Un groupe de jeunes gens de la communauté d'Etanga a participé dans l'exposition.

Projections : Rencontres Paris-Berlin - Cinéma Entrepôt, Paris

Vente France
Shake Your Brains | Secoue ton Cerveau
DV, 50 min, 2000, Production : ACA LTFA Distribution: DER
Les années Ovahimba | The Ovahimba Years
  Shake Your Brains
A film about alcohol abuse in the Kunene North Region of Namibia. It was made to alert the youth of the detrimental effects of alcohol abuse. The film provides and overview of alcohol abuse amongst the Ovahimba and Ovadhimba communities of Kaokoland. A number of members of these communities provide moving and sometimes amusing witnesses of the devastating and often tragic effects of alcohol abuse.
Dans le film, Secoue ton cerveau, Rina Sherman explore l'univers de l'abus d'alcool dans la région Kunene Nord, en Namibie, où, pendant sept ans, elle a réalisé une étude ethnographique multimédia sur le patrimoine culturel des Ovahimba. Femmes, hommes et enfants, livrent des témoignages touchants et parfois amusants des effets dévastateurs et souvent tragiques de l'abus d'alcool dans leurs foyers, leurs familles et leurs communautés.
Voyage, Voyage - La Namibie
DVCAM, 41 min, 1999. Production: JBA Productions pour VOYAGE, VOYAGE/ LA SEPT ARTE
Les années Ovahimba | The Ovahimba Years
  brains
Dans les faubourgs d'Opuwo, Director's title

Rina Sherman revient d'un séjour d'un mois en Namibie chez les Ovahimba, à  Opuwo. Cette musicienne, ethnologue, cinéaste et écrivain a rapporté un "carnet de voyage" qui associe minutie documentaire et imaginaire débridé.
"Le dernier bout de la route s'étend droit devant, avant que l'on descende dans la plaine entourée de hauts plateaux. Des rangées de petites maisons se tiennent sur une colline comme sur le pouce d'un géant. En bas, dans le village, se trouvent les grandes maisons. Là, tout ce qui est fenêtre ou porte est couvert avec de la gaze dans un effort vain contre la poussière fine que les vents hivernaux amènent en nuages et tourbillons. Opowo est le genre d'endroit qu'un étranger peut traverser sans s'en rendre compte..." (Rina Sherman)

Avril 2004, Cinémathèque française, Cinéma et anthropologie filmique, Chroniques d'un autre regard
In the outskirts of Opuwo, titre de la cinéaste

Traveling to Ovahimba country means going back to a time that no longer exists, but that nevertheless shows the way to an Africa of tomorrow. In the outlying districts of Opuwo, a town in Kaokoland, the filmmaker lives to the rhythm of the Ovahimba. In this former army barracks turned into a melting pot of cultures, the papayas are ready to be tasted before they get ripe - Rina Sherman knows, she was there.

April 1999, National Gallery of Namibia, First Notes from the Field

 

Urban Dance Southern Africa
DV, 72 min, 1996. Production : ACA LTFA Distribution : Label K
  Bulawayo dancing
Festivals:
VidéoDanse, Pompidou Centre
, 1996,
2009, VidéoDanse - CNDC Angers
This is my Regular Album
4 Minutes Lumière pour le projet « Les Minutes lumière », Le GREC. 16 mm 4 min, 1996.
Cities & Elsewhere | Villes & Ailleurs Tableaux Mouvants
  DerrièrelaBibliothèque by Rina Sherman
Les Minutes lumière
En 1996, à l'occasion du centenaire de la naissance du cinéma, plusieurs cinéastes ont accepté de tenter le coup d'une minute de cinéma en toute liberté, à la manière des opérateurs Lumière.

This is My Regular Album
4 Minutes lumière de Rina Sherman

Sous le pont...
An American boat passes under the Alexandre III bridge with the Eiffel tour in the background.
Sur la voie express
Cars rush by as an American boat follows its course.
Derriere la bibliotheque
Besides the building site of the Grand Bibliothèque in Paris, a train arrives.
Depuis le balcon
At 1 am the lights on the Eiffel tour are turned off.

Ce document est visible actuellement dans la Salle des collections du Forum des images

Selection : SRF, Short Film Day, Cannes Film Festival, 1996.

1997 - Couleur - - 37:00
Derrière la bibliothèque de Rina Sherman, La Medina de Paris : prière surérogatoire d'une dignitaire musulman après atterrissage à Orly de Moumen Smihi, La Grue de Erwin Huppert, Mercredi première séance de Agnès Obadia, 1'29'' de Roseline Delacour, Bouglione de Jean Claude Jean, Le Jongleur du métro de François Rosolato, Au pic de Nore d'Alain Guiraudie, Cérémonie de consécration des icônes de Mona Gamal El Dine, Pas de trois : initiation à la danse de possession de Jean Rouch, Jacob s'endort de Juliette Senik, La Boutique d'Anne Alix, Maître Zhang Xiao Yan de Sabine Mamou, La vendeuse de beignets de Mariama Hima, Gamins de Belleville de Luc Wouters, Démocratie et compagnie de Mariama Hima, Edouard Boubat d'Alain Faucheux, Autoportrait de Jean Marie Leicknam, Jeux d'enfants de Pascal Thirode, Les arroseurs arrosant de Djingarey Maiga, La Pompe de Jean Rouch, Gay Pride d'Eric Papon, Gay Pride de Pierre Primetens, Première Fois de François Jost, Vue du Canal Oude Schans à Amsterdam de Johan van der Keuken, Maître Zhang Xiao Yan et son élève Rachel Daydou de Sabine Mamou, Les adieux à Tonton de Patrice Dubbosc et Valérie Gaudissart, Sous le pont de Rina Sherman, Hommage aux Frères Lumières d'Eric Watt, Lumière et Feu de VAlérie Gay, Maître Zhang 7 fois championne de Chine s'exerce dans les jardins du Luxembourg de Sabine Mamou, La medina de paris : une place lors du Souk du Ramadan de Moumen Smihi, Rue Mouffetard 24.12.1994 de Fançois Barat
Walahi-Wo!
BetaSP, 135 min, 1995/7. Production: ACA LTFA
  hugh
A concert film of Hugh Masakela and a company of South African musicians, including Dolly Rathebe, Dorothy Masuku, Mara Louw, Mbusi Mhlongo, Jonas Gwangwa, Bayete, The Elite Swingsters, etc.

Concert held as part of the exhibition:

Afrique du sud : Musiques de liberté,
La Villette, Paris
 
Welcome | Bienvenue
BétaSP, 15 min, 1995, La Villette Production : La Villette / ACA LTFA
 
For the Exhibition Afrique du Sud, Musiques de liberté (Grande Halle de La Villette in Paris, May 1995), I was curator of the audiovisual displays, of which a presentation of archival images displayed on a large screen at the entrance of la Grande Halle. This presentation, Welcome - Bienvenue, was composed of images or sequences from films on South Africa. The management of the exhibition had acquired permissions from the rights owners (Directors and or producers) for using their images for this presentation for non-commercial usage.
This presentation figures here as a simple trace of my work and has never been commercialised in any way. It is made available only on this Web site dedicated to my work. The names of the rights owners are listed in the end credits of the presentation.
Dans le cadre de la manifestation Afrique du Sud, musiques de liberté (Grande Halle de La Villette, mai 1995), j'étais commissaire du parcours audiovisuel, dont une présentation d'images d'archives proposée sur grand écran à  l'entrée de la Grande Halle. Cette présentation, Welcome - Bienvenue, était composée d'images ou de séquences de films sur l'Afrique du Sud. La direction de la manifestation avait obtenu l'autorisation des ayants droit (réalisateurs et ou producteurs) pour l'utilisation de leurs images pour cette présentation pour un usage non commercial.
Cette présentation figure ici comme une simple trace de mon travail et n'avait pas été où n'est en rien commercialisé. Elle est disponible uniquement sur ce site consacré à  mon travail. Les noms des ayants droit des différents films figurent dans le générique de fin de la présentation.
M. M. les locataires
16 mm, 64 min, 1995.Production : ACA LTFA Distribution : Label K
  mmll
Avec les habitants de la ville de Noisy-le-Sec et les invités, Jean Rouch, Germaine Dieterlen, Féodor Atkine, Géno Lechner, Thierry Dubost et Siné.
Un film sur la vie en ville, une histoire en fragments, où quelques habitants évoluent dans un univers où des escaliers conduisent aux bretelles d'autoroute, où les portes d'un cimetière s'ouvrent sur un bassin vide, où les enfants jouent dans des piscines desaffectées, où une jeune mariée se lave dans une baignoire sans eau.
In Noisy-le-Sec, a city-suburb in the North-East of Paris, the city forms a human landscape, painted from one encounter to the next. The characters participate in the invention of a story exploring past, present and future in parallel. In close contact with a handheld camera, they tell the stories of their lives and improvise a tale that is both authentic and imaginary. The urban images chosen as decor are complimented by a sound universe alternating between invented and live sounds.
Bantu Education
S8 mm/video, 30 min, VF & EV, 1994. Production: ACA LTFA Distribution : Label K
  RinaSherman
Meisie Mosimane and Rina Sherman
A South African dress designer Meisie Mosimane comes to Paris to have clothes made up in the Goutte d'or neighbourhood of Paris. An intimate view of a certain Paris. A mix of exile and immigration.

9th Festival du Film les traditions du Monde, Saintes
Bantou éducation est un aperçu intimiste d'un certain monde africain à  Paris. Sud africaine, styliste, Meisie Mosimane, vient à  Paris pour faire confectionner des vêtements par des couturiers maliens installés dans le quartier de la Goutte d'or. Sans parler un mot de français et, avec seulement quelques adresses en poche, Meisie se retrouve perdue à  Denfert Rochereau le jour de son arrivée. C'est le début d'une aventure parisienne qui va durer deux semaines...
An Egg with no Shell | L'œuf sans coquille
35 mm, 13 min, 1992. Production: ACA LTFA Distribution World: DER Distribution France: Label K
  oeuf
Thierry Dubost and Jean Rouch
A male diva sings in a counter-tenor voice whilst massacring chickens of all kinds brought to him by his butler, Jean Rouch. Until a slave provides proof of his love for the chicken, which he has tucked under his arm. A film-opera based on a poem and a theme composed by the director.
Un film-opéra où un homme-diva (Thierry Dubost) chante avec une voix de contralto alors qu'il massacre la poule sous toutes ses formes que lui apporte l'homme en queue de pie (Jean Rouch). Jusqu'à  ce qu'un esclave vienne lui apporter la preuve de son amour pour la poule qui est blottie sous son bras...C'est alors que le cauchemar bascule dans le rêve.
eKhaya retrouvée, pays d'ombres | eKhaya Revisited, Land of Shadows
Video Hi-8/16 mm, 52 min, VF & EV, 1990-2. Production: ACA LTFA Distribution: Label K
  rinasherman
eKhaya Revisited, Land of Shadows, is a film about my return visit to South Africa after seven years of exile in France. Several years of banishment had intensified my desire to return, and my imagination was most often captured by the moments of recognition and surprise given rise to by this visit. Shot entirely handheld, the aim was to establish a first person rapport between my family, unknown neighboring communities, the environment and myself. Camera in hand, I left in search of my souvenirs, real or invented by absence. I found my parents six years older, my family and the landscapes that shaped my childhood. I also discovered people and places I had imagined from the echoes brought to me by newspapers, postcards, books and words.

Etats Généraux du Film Documentaire, Lussas.
Bilan du Film Ethnographique, Paris.
Vues d'Afrique
, Montréal.
Dei Popoli
, Florence,
Riminicinema, Italie.
Broadcast on Planète Cable, 1993.
eKhaya retrouvée, pays d'ombres est un film sur mon voyage de retour en Afrique du Sud après sept ans d'exil en France. Plusieurs années d'interdiction ayant intensifié l'attente du retour, je me suis surtout attardée sur la reconnaissance et l'étonnement que m'a suscité ce voyage. Tourné entièrement à  la main, le but était d'établir un rapport à  la première personne entre ma famille, des communautés voisines, l'environnement et moi-même. Caméra à  l'épaule, je suis partie me confronter à  mes souvenirs, réels ou créés par l'absence, pour retrouver mes parents vieillis de six ans, mes proches et les paysages qui ont encadré mon enfance. Je suis également partie découvrir des gens et des lieux que je me suis imaginés à  partir d'échos que m'apportaient journaux, cartes postales, livres et paroles.

Etats Généraux du Film Documentaire, Lussas.
Bilan du Film Ethnographique, Paris.
Vues d'Afrique
, Montréal.
Dei Popoli
, Florence,
Riminicinema, Italie.
Broadcast on Planète Cable, 1993.
Entrée et sortie avec Suzanne | Entrance and Exit with Suzanne
S8 mm, 15 min, 1984. Production : VARAN / ACA LTFA
 
A day in the life of a nursery nurse in the Lilas Clinic near Paris. Suzanne has developed a special massage technique for the newly born.
Une journée dans la vie d'une puèricultrice à la Clinique des Lilas. Suzanne a développé une méthode de massage pour des nouveaux-nés. Une journée dans la vie d'une puèricultrice à la Clinique des Lilas. Suzanne a développé une méthode de massage pour des nouveaux-nés. Rina Sherman la filme dans sa suivie d'une femme au moment de la naissance de son bébé et lors des jours qui suivent.
Chicken Movie. Cluck!
16 mm, 20 min, 1984. Production: ACA LTFA Distribution World: DER Distribution France: Label K
  chicken
A chauffeur drives his Madam about in downtown Johannesburg; visits to friends, townships, wastelands. The trip ends with a nuptial-funeral ball where the men dance to the cock's crow and the rhythm of Zulu music.
Johannesburg en début des années 80. Un poème urbain qui évoque un certain esprit du temps de la période d'état d'urgence en Afrique du Sud. Un chauffeur conduit sa Madame dans les environs de Johannesburg ; des visites à  des amis, des townships, des terrains vagues. Le voyage se termine avec un bal nuptiale-funèbre où les hommes dansent au chant du coq et le rythme de la musique zoulou.
• Talking Heads
Video U-matic, 60 min, 1983 (Film lost ?).
  log
Interviews with members of the intelligentsia of Johannesburg expressing themselves in favour of a multimedia art space to be established by the performance art group, Possession Arts at the Old Fort Prison complex in Joahnnesburg.
 
Antics of the Artists | Bouffoneries des artistes
16 mm, 7 min, 1983. Production: ACA LTFA Distribution World: DER Distribution France: Label K
  art
Around the pool an array of creatures move about. A scene of the famous novel Seven Days at the Silbersteins by Etienne Leroux to the music of Peter Klatzow, Still-life with Moonbeams.
Autour de la piscine, un tableau de créatures se meuvant. Une adaptation libre d'une scène du célèbre roman « Sept jours chez les Silbersteins » d'Etienne Leroux, avec de la musique de Peter Klatzow, « Still Life with Moonbeams ».
Eugene Jardin, Portrait of a Sculptor
16 mm, 7 min, 1983. Production : ACA LTFA
  RinaSherman
Portrait of a South African born sculptor, living on the US West coast, filmed during a return visit to Johannesburg for an exhibition of a series of portraits of Woody Allen, Jody Foster and the likes...
January 17, 1986|COLIN GARDNER

Also on display is a series of painted fiberglass sculptures by Eugene Jardin, a South African artist now living in Los Angeles. Jardin's grotesque fusion of human and animal forms exploits art historical motifs drawn from Assyrian and Greek mythology (hunters and their prey), as well as Etruscan funerary sculpture. The works' overt primitivism masks an analytical undercurrent, that of expressing emotional states through an ongoing sculptural vocabulary (kinetic distortion, idiosyncratic balance and spatial parameters) as well as such archetypal concerns as power and the subconscious. The work is more successful conceptually than aesthetically, largely because Jardin cloaks his historical sources in an overly accessible Pop sensibility that tends to undermine the integrity of his vision. (Michael Kohn, 313 N. Robertson Blvd., to Feb. 8.)

  
fb  yt  tw  LinedIn  Label K

  Home | Writing | Film&Vidéo | Photography | Multimédia | Ethnography | About | Contact | Links | Legal Information   Designed and maintained by Rina Sherman

© Rina Sherman. All Rights Reserved