Rina Sherman | Books - Livres
Home | k éditeur | The Rina Sherman Files - Le fonds Sherman | Film & Video | Photography | Writing | Multimedia | Ethnography | A propos | Cuttings | Contact | Links                  Return | Retour
  
Dans le sillage de Jean Rouch

Témoignages et essais

Préface de Jean-Claude Carrière

Avant-Propos Jean-Pierre Dozon

Édité par Rina Sherman

Éditions de la Maison des sciences de l'homme, Paris, 2018


Pour célébrer en 2017-2018 le centenaire de la naissance de Jean Rouch, Rina Sherman a invité des amis, des collègues, des spécialistes de son œuvre à nous faire partager à travers la rédaction de textes courts certaines singularités du foisonnement « rouchien » : sa traversée de l'histoire coloniale et postcoloniale, ses films, ses expérimentations techniques, sa pratique de « l’anthropologie partagée », sa place dans l’histoire du cinéma comme dans les sciences humaines, son enseignement novateur de l’ethnographie visuelle pour ne citer que cela.

Rina Sherman a ainsi rassemblé une vingtaine d’essais inédits, contrastés et surprenants à plus d’un titre – angles nouveaux de prospection, témoignages inédits et révélations diverses sur tel ou tel aspect de son travail et de sa vie –, qui attestent la qualité interpellatrice de l’œuvre, sa complexité et soulignent la vitalité actuelle de l’héritage Jean Rouch, la diversité des recherches qui s’inscrivent dans son sillage, la force des souvenirs et, aussi, la difficulté à définir la pluralité de ses défis.


Ce livre a été réalisé avec le soutien de
La Fondation Jean Rouch
du
Comité du film ethnographique
et avec le concours de
La Direction générale des patrimoines, département du Pilotage de la recherche et de la politique scientifique
Fondation Jean Rouch Comité du film ethnographique Ministère de la culture et dela communication


Le cinéma, art du double est déjà le passage du monde du réel au monde de l’imaginaire, et l’ethnographie, science des systèmes de la pensée des autres est une traversée ermanente d’un univers conceptuel à un autre, gymnastique acrobatique où perdre pied est le moindre des risques.

Jean Rouch, 1981

_________________________________________________________________________

 

Compte Rendu

Revue Anthropologie et Sociétés

Champs sonores
Sous la direction de Alexandrine Boudreault-Fournier
43-1 / 2019

Sherman Rina (dir.), 2018, Dans le sillage de Jean Rouch. Témoignages et essais. Paris, Éditions de la FMSH, coll. Anthropologie, no54, 356p., illustr. (Alexandrine Boudreault-Fournier)

Que l’on soit un fidèle admirateur ou un fervent critique, l’œuvre de Jean Rouch (1917-2004) fascine toujours. Pour célébrer le centième anniversaire de la naissance de ce cinéaste et anthropologue français, plusieurs hommages et recueils ont été publiés, dont celui dirigé par Rina Sherman. Cette collection rassemble une vingtaine de chapitres, certains à saveur de témoignages personnels, d’autres de notes biographiques ou encore de conversations et d’essais théoriques sur le travail de Jean Rouch. Les contributions proviennent d’un éventail impressionnant de connaissances et amis du personnage, d’anthropologues et de cinéastes provenant de différentes générations et origines (dont le Niger), d’anciens élèves et de dirigeants d’institutions sur lesquels Jean Rouch a eu une influence notoire. L’ouvrage n’est pas divisé en sections; il suit plutôt un ordre chronologique qui débute par des contributions biographiques et qui se termine par des témoignages jetant un regard rétrospectif sur les apports de sa carrière.

Notons que Rouch a été un personnage clé de l’africanisme et qu’il a inspiré la Nouvelle Vague du cinéma français tout en participant au courant surréaliste. Il a contribué au cinéma ethnographique en développant des concepts qui sont aujourd’hui au cœur des préoccupations en anthropologie visuelle, tels que le cinéma vérité ou cinéma direct, le ciné-transe, l’ethno-fiction et, plus significativement encore, l’anthropologie partagée. Ses films Les Maîtres fous(1955), Moi un Noir (1958), Chronique d’un été (1961, co-dirigé avec Edgar Morin) et Jaguar(1967), entre autres, ont influencé des générations d’anthropologues et de cinéastes. Il a fondé le Comité du film ethnographique (CEF) rattaché au Musée de l’Homme, à Paris, où il tenait chaque année le Bilan du film ethnographique. Il demeura, tout au long de sa carrière, actif au sein de l’UNESCO et du Centre national de la recherche scientifique (CNRS) en France.
(...)

Julien Viteau de la librairie Vendredi : Nous sommes très heureux d'organiser avec Rina Sherman une soirée consacrée à Jean Rouch.
Cela se passe le 18 janvier 2019 au Tango Negro,
71 rue de Rochechouart, Paris 75009

De nombreux spécialistes ont confirmé leur participation.
Autour de quelques films, nous évoquerons l’œuvre pionnière de Jean Rouch et sa personnalité si singulière et attachante.

#ethnography #visual #patrimoine #jeanrouch #rinasherman

____________

Une vie d'artiste par Aurélie Charon

Numéro 40. Territoires, colère et beauté avec Rina Sherman et Justine Bo


____________

 

Fondation Maison des sciences de l’homme Bibliothèque-laboratoire

Jeudi 7 juin 2018 | 14h00-19h30

| 54 boulevard Raspail, Paris 6e

Les Éditions de la FMSH vous invitent à découvrir l'univers rouchien en deux temps

• par deux documentaires sur Jean Rouch, diffusés en avant-première, et réalisés par Rina Sherman et Idrissa Diabaté,

• par la rencontre, à l'issue des projections, des complices, témoins et acteurs de Jean Rouch.

Projections en Avant-première

14h - 17h30 14h00-15h30 | Swimming the Blues avec Jean Rouch / Rina Sherman film & bréviaire (Extraits), 1994 - 2018

« Vers 1994, l'idée m'est venue de tourner un film sur Jean Rouch… Mais, en 1998, j'ai commencé une étude de terrain auprès des Ovahimba (Namibie, Angola), et je ne suis revenue en France qu'en 2004, à quelques jours d'intervalle de la disparition de Jean Rouch ; je ne pus reprendre la réalisation de Swimming the Blues ‒ titre que Jean Rouch avait trouvé pour mon film ‒ que quelques années après sa mort … ce film réunit des entretiens avec ses proches, ses complices et ses collaborateurs… Je voulais transmettre, de son aventure humaine, une image à multiples facettes à travers des auteurs de tous horizons et d'origines diverses – Français, Néerlandais, Nigérien, Béninois, Haïtien ou encore Nord-Américains. »


Rina Sherman in http://www.rinasherman.com/
et
http://www.rinasherman.com/film/JeanRouch/JeanRouch.html

Première partie - Les premiers temps (30 min)

| Jean-Claude Carrière : retour sur un vaste parcours
| Marie-Isabelle Merle des Isles : l'histoire d'une famille
| Sourou Thomas Adandé : son père ethnologue et Jean Rouch
| François Barat : les ciné-clubs et le Groupe de recherches et d'essais cinématographiques (GREC)
| Jean-Michel Arnold : le plaisir de Jean Rouch
| Hélène Puiseux : Jean rouch à l'EPHE : un laboratoire audiovisuel à la Ve section

14h45-16h | Projection de Jean Rouch, cinéaste africain / Idrissa Diabaté Film, 72 min., 2017


A partir des rushes du film Goumbe réalisé par Rouch en Côte d'Ivoire, d'interviews avec ses compagnons de route et d'archives inédites filmées en 1977 au Niger par Philo Bregstein, le cinéaste raconte le pionnier du cinéma direct, l'homme curieux, heureux, libre, le conteur nourri des histoires de tous ceux qu'il a rencontrés. Le film montre ce que l'Afrique a fait de Rouch.

16h30-17h30 | Swimming the Blues avec Jean Rouch / Rina Sherman film & bréviaire (Extraits), 1994 - 2018

Deuxième partie - Abidjan - Paris - Niamey et après (60 min)

| Nadine Ballot : une rencontre à Abidjan
| Marc Augé : Jean Rouch et la Côte d'Ivoire
| Jean-Pierre Dozon : les africanistes
| Françoise Foucault : les films de Jean Rouch
| Philo Bregstein : filmer Jean Rouch au Niger
| Brice Ahounou : le Dalarouta
| Inoussa Ousseini : une rencontre à Niamey
| Jean-Claude Carrière : le cinéma de Jean Rouch
| Jean-Louis Le Tacon : l'enseignement de Jean Rouch
| Michel Brault : Chronique d'un été
| Marceline Loridan-Ivens : Chronique d'un été
| Pascal Leclercq : Jean Rouch, président de la cinémathèque française
| Daniel Mallerin : Une cinémathèque Jean Rouch à Niamey
| Eric Pauwels : Quand Jean Rouch est parti...

18h | Rencontre autour du livre Dans le sillage de Jean Rouch avec les complices, témoins et acteurs de Jean Rouch

Présidée par Jocelyne Rouch, Rina Sherman et Jean-Pierre Dozon
Animée par Jean Douchet (sous réserve)

En présence de :
Daniel Mallerin • Idrissa Diabaté • Steve Ungar • Nadine Ballot • Isabelle Merle des Isles • Inoussa Ousseini.

Exposition-vente livre et DVD de J. Rouch tenue par la Librairie Le Point du Jour Paris 5e


     tw  LinedIn  

Legal Information     Designed by Rina Sherman ©. All Rights Reserved